recherche catalogue
 

Toutes les parutions de l'année en cours


Par année


Le 7 janvier
Jean Echenoz, Envoyée spéciale
Yan Gauchard, Le Cas Annunziato
Critique n° 823 : Patrick Boucheron
Philosophie n° 128 : Adolf Reinach

Le 5 novembre 2015

Gilles Deleuze, Lettres et autres textes
Georges Didi-Huberman, Sortir du noir
Critique n° 822 : Une année avec Roland Barthes

Le 8 octobre
Maxime Decout, En toute mauvaise foi. Sur un paradoxe littéraire
William Marx, La Haine de la littérature
Critique n° 821  : Questions de goût

Le 24 septembre
Jean-Philippe Toussaint, Football
Jean-Philippe Toussaint, L'Urgence et la patience

Le 10 septembre
Philosophie n° 127 : Fondation et fondement

Le 3 septembre
Marion Guillot, Changer d'air
Yves Ravey, Sans état d'âme
Yves Ravey, La Fille de mon meilleur ami
Critique n° 819-820 : Des chiffres et des lettres : les humanités numériques

Le 4 juin
Laurent Mauvignier, Retour à Berratham
Critique n° 817-818 : Où va l’herméneutique ?
Philosophie n° 126

Le 7 mai 2015
Critique n° 816 : Gilbert Simondon : technique, image, invention

Le 2 avril 2015
Patrick Champagne, Faire l'opinion
Critique n° 815 : Quand l'écriture s'expose : Michel Leiris

Le 12 mars 2015
Georges Didi-Huberman, Passés cités par JLG

Le 5 mars 2015
Éric Chevillard, Juste Ciel
Éric Chevillard, Les Absences du capitanie Cook
Critique n° 814 : Histoire et cinéma : nouveaux cadrages
Philiosphie n° 125

Le 5 février 2015
Eugène Savitzkaya, Fraudeur
Eugène Savitzkaya, À la cyprine
Pierre Bayard, Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ?
Critique n° 812-813 : Fourier revient


Le 15 janvier 2015
Frédérique Toudoire-Surlapierre, Colorado

Le 8 janvier 2015
Vincent Almendros, Un été
Antoine Volodine, Lisbonne, dernière marge
Critique n° 811 : Heidegger : la boîte noire des Cahiers
Philosophie n° 124 : Les phénomènes


Romans
La Mélancolie de Zidane

Jean-Philippe Toussaint
La Mélancolie de Zidane

2006
24 p.
5 €
ISBN : 2707319996

99 exemplaires numérotés sur Vergé des papeteries de Vizille, enrichis d’une photographie de Jean-Philippe Toussaint



Version numérique



.

Feuilleter un extrait

 

La revue de presse

Sylvain Bourmeau, Les Inrockuptibles, 7 novembre 2006

« Zidane regardait le ciel de Berlin sans penser à rien, un ciel blanc nuancé de nuages gris aux reflets bleutés, un de ces ciels de vent immenses et changeants de la peinture flamande, Zidane regardait le ciel de Berlin au-dessus du stade olympique le soir du 9 juillet 2006, et il éprouvait avec une intensité poignante le sentiment d'être là, simplement là, dans le stade olympique de Berlin, à ce moment précis du temps, le soir de la finale de la Coupe du monde de football ».
Ainsi s'ouvre La Mélancolie de Zidane, bref texte décisif de Jean-Philippe Toussaint, comme on parle d’une passe décisive. Pas un roman - 12 pages –, pas une opinion ou un commentaire de plus sur ce qui s’est passé ce soir-là à Berlin, mais un geste littéraire, sobre et assuré, pour évoquer un autre geste, coup de tête qui a fait couler tant d’encre noire de la mélancolie.
En matière de football, Jean-Philippe Toussaint n’en est pas à son coup d’envoi. Il a suivi la Coupe du monde précédente en Corée et au Japon pour Libération et un journal allemand. Il suivait celle-ci pour une revue japonaise. Il avait pensé réunir tous ses textes sur le foot en un recueil, et rédigea celui-ci comme un épilogue. Ne reste aujourd’hui que l’épilogue – la littérature a effacé le journalisme. « Il n’y a pas de jugement moral, pas de commentaire politique. Ni même esthétique. La question du sublime n’est pas la question, confie ainsi Jean-Philippe Toussaint à quelques jours de la publication le 9 novembre prochain – soit quatre mois pile après la finale – de ce petit texte tendu comme un tir pleine lucarne. J’ai voulu voir le geste de Zidane comme irréductible. Mais j’y ai vu aussi un écho au geste du narrateur de mon premier roman La Salle de bain (« Je partis brusquement et sans prévenir personne »), de ce point de vue La Mélancolie de Zidane est aussi ma mélancolie ».
Les lecteurs de Jean-Philippe Toussaint retrouveront aussi sa préoccupation ancienne pour la télévision : comment, en l’occurrence, ceux qui assistaient, comme lui, au match à Berlin on dû faire confiance à une représentation télévisée de la réalité plutôt qu’à la réalité puisqu’en direct ils n’ont, à l’instar de l’arbitre, strictement rien vu.


L'Accent du souvenir de Bernard Cerquiglini : l'accent circonflexe révèle l'ambiguïté de l'orthographe française. Il en illustre la passion.

Critique
sur France Culture dans l'émission "La compagnie des auteurs".

Rencontres avec Jean-Philippe Toussaint à l'occasion de la parution de Football.

Rencontres avec Yan Gauchard à l'occasion de la parution du Cas Annunziato.

Lecture d'Envoyée spéciale par Dominique Pinon le 8 février.

Rencontres avec Eric Laurrent à l'occasion de la parution d'Un beau début.

William Marx à la Fête du livre de Bron le 4 mars à 10h.

Bernard-Marie Koltès :
Roberto Zucco à Lorient, Toulouse et Saint-Denis.




Le 11 février
Revue Critique, Critique n° 824-825 : Pierre Guyotat

Le 3 mars
Éric Laurrent, Un beau début
Bertrand Westphal, La Cage des méridiens
Revue Critique, Critique n° 826
Revue Philosophie, Philosophie n° 129 : Leibniz : Lectures phénoménologiques

Le 17 mars
Georges Didi-Huberman, Peuples en larmes, peuples en armes

© Les Éditions de Minuit
Site édité avec le concours du Centre national du livre
www.culture.fr/